Cadillac XTS, la quille en octobre

Si Oshawa ne fermera finalement pas, il n'assemblera plus de voitures à partir de 2020. La Cadillac XTS, exclusivement produite sur le site canadien, vit en conséquence ses derniers mois, elle cessera sa carrière en octobre selon un bulletin syndical qui vient tout juste d'être publié.

La Chevrolet Impala, qui repose sur la même plateforme, subira le même sort au même moment mais elle continuera à subsister jusqu'à janvier 2020 grâce à la poursuite de l'activité de Detroit Hamtramck jusqu'à cette date. Les Vieux Chevrolet Silverado et GMC Sierra seront quant à eux stoppés le 31 décembre.

La Cadillac XTS fut présentée fin 2011, comme modèle 2013, au salon de l'auto de Los Angeles, elle avait pour tâche de remplacer à la fois la DTS (dont elle est davantage la fille spirituelle) et la STS (la CT6, plus proche d'elle, n'était alors pas au programme). En 2013, elle s'encanaille avec sa variante V-Sport qui loge sous son capot un 3,6 litres V6 biturbo de 410 chevaux. Il faudra ensuite attendre le millésime 2018 pour que GM, davantage préoccupé par la CT6, daigne lui offrir un petit restylage sans grands bouleversements de la partie technique.

La grande berline de Cadillac connaît sa meilleure année en 2013 aux USA, 32 559 exemplaires écoulés, il s'agit de la seule fois qu'elle dépasse les 30 000 et même les 25 000 ventes. En 2018, elle est partie en 17 727 exemplaires (+ 9%) mais au premier trimestre 2019, elle perd 24% (3 734 unités).

Via Motor Authority, GM

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Rivian R1T, avec cuisine mobile

2020 Chevrolet Silverado 1500, quoi de neuf ?