Chrysler 300, elle reste finalement en Australie

Il y a quelques semaines de cela, nous apprenions, via un responsable sud-africain de FCA, que Chrysler et Dodge quittaient son pays parce que la production de voitures avec volant à droite cessait. Le son de cloche n'est pas du tout le même en Australie où la 300 est toujours vendue.

La responsable locale de la communication et des relations publiques Alessia Terranova explique ne pas avoir la liberté de s'exprimer sur les propos de ses confrères sud-africains mais elle assure que la grande Chrysler reste et restera encore au catalogue de l'île-continent. Dodge a en revanche fait ses bagages, seules la fourniture de pièces de rechange et les réparations sont garanties. Cette cadre souligne cependant qu'un retour formel de cette marque demeure sérieusement à l'étude.
Du coup, où se trouve la vérité ? en Afrique du Sud ou en Australie ? Il est possible qu'elle se situe à mi-chemin des deux discours. Avec seulement 209 ventes en 2017 au 30 septembre, - 43%, la question de maintien de la 300 en Australie se pose clairement. Conserver l'outillage (de FCA comme des sous-traitants) et expédier les autos du Canada à l'autre bout de la planète pour un si petit résultat n'est pas un business model qui peut tenir longtemps. Il est en conséquence possible que Brampton en produise encore quelques centaines, histoire d'alimenter ce pays un ou deux ans de plus, avant d'arrêter les frais, à moins qu'il ne se confirme que Chrysler louche du côté du segment des voitures de police qui est certes petit mais extrêmement rentable.
À Suivre !

Via GoAuto, Allpar

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cadillac ATS, sortie de route

Lee Iacocca (1924-2019)

Brèves du monde