Chevrolet Malibu Hybrid, à la trappe

Mary Barra veut que GM prenne le chemin de l'électricité mais ce mouvement se fera sans la Malibu, dont la version hybride disparaît pour le millésime 2020 selon le réseau de concessionnaires américain de Chevrolet.

Le niveau des ventes peut constituer une explication à ce mouvement mais il convient aussi de souligner que la Malibu Hybrid emprunte de nombreux composants au système Voltec de la défunte Volt, l'arrêt de cette dernière a probablement entraîné une baisse de la production des pièces communes aux deux autos et, par ricochet, à une hausse de leurs prix (ou à une baisse de la compétitivité des fournisseurs).

La berline "verte", sortie à l'occasion du millésime 2016, est animée par un 1,8 litre assisté par un moteur électrique, le tout aligne 182 chevaux et 376 nm ou 277 lb-pi pour une consommation mixte de 46 mpg ou 5,11 l/100 km, un résultat moins bon que ceux des Honda Accord Hybrid et Toyota Camry Hybrid, elles promettent respectivement 48 et 52 mpg ou 4,9 et 4,5 l/100 km.

La Chevrolet Malibu Hybrid prend pour base une finition LT. Facturée 29 K$, elle s'équipe de jantes alu de 17 pouces, de sièges avant chauffants, d'une climatisation bizone et d'un écran tactile 8 pouces. Selon les derniers bruits de couloir, le reste de la gamme pourrait surivre un moment, nous parlons de 2024 avec un probable rafraîchissement (pas trop coûteux) pour l'aider à tenir en 2022.

Via GMA

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Brèves du monde