2005 Ford GT, des idées, dont deux de Niki Lauda, non retenues

Camilo Pardo, le responsable du design de la 2005 Ford GT, parle de son bébé dans l'émission Jay Leno's Garage. Retenons plus particulièrement de l'entrevue des recommandations, non suivies d'effet, de Niki Lauda et du moteur qu'elle aurait pu recevoir. Éclaircissons d'abord la raison pour laquelle le pilote s'est exprimé sur ce projet.

Balayons d'un revers de maim l'hypothèse selon laquelle il aurait été proche de l'équipe en charge du développement de la supercar, ce n'était pas le cas. En revanche, Lauda dirigeait l'écurie Jaguar F1 or Ford était à ce moment là propriétaire de la marque anglaise, ce lien a permis une rencontre entre le triple champion du monde des pilotes et les ingénieurs qui travaillaient sur la GT. Voici les conseils qu'il a donné à ses interlocuteurs.

Tout d'abord, installer des palettes au volant car il s'agissait, selon lui, de la transmission du futur. Il convient d'ailleurs de souligner que Ferrari offrait cette possibilité depuis quelques années. Néanmoins, Pardo avoue que les ingénieurs de Ford n'ont pas vraiment creuser l'idée et la GT s'est retrouvée avec une bonne vieille transmission manuelle.

Ensuite, si Lauda appréciait globalement le style de la supercar, ce n'était pas le cas de sa prise d'air "flottante", "ça ressemble à de la merde" (pardonnez-moi) a-t-il déclaré sans que cela n'émeuve davantage les hommes de l'ovale bleu.

Enfin, Pardo nous apprend que la GT aurait pu recevoir un V10 mais l'affaire ne s'est pas faite par manque de temps. En effet, il n'y avait que 15 mois pour amener le concept de 2002 vers le chemin de la production, un délais beaucoup trop court pour développer un nouveau moteur. Certes, le constructeur de Dearborn avait bien un 6,8 litres en magasin, qui vit aujourd'hui ses derniers mois, mais il s'agit d'un moteur pour utilitaires, il favorise les bas régimes, inadapté à une sportive. À l'arrivée, nous nous sommes donc retrouvés avec un 5,4 litres V8 32 soupapes avec lubrification par carter sec, des pièces internes renforcées et, bien sûr, un compresseur Eaton.


Via Road And Track

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cadillac ATS, sortie de route

Lee Iacocca (1924-2019)

Brèves du monde