Fisker, le DOE coupable de négligence?

Si Fisker va sous Chapitre 11, nous devrions très vite le savoir, les chances pour le contribuable américain de récupérer les 193 millions de Dollars que le DOE a prêté à cette entreprise seront bien minces. Je rappelle que les Fédéraux avait accordé une ligne de crédit de 529 millions de Dollars à l'automne 2009 et que celle-ci a été coupée en juin 2011 pour causes d'objectifs non atteints par Fisker. C'est sur ce dernier point qu'il y aurait un problème.

En effet, selon le spécialiste des entreprises qui font faillite PrivCo, les fameux objectifs non atteints par le constructeur d'Anaheim étaient connus dès décembre 2010. En retraduit, chaque Dollar prêté depuis cette date serait un Dollar perdu pour cause de négligence du DOE.
PrivCo tire cette conclusion de documents qu'il a obtenu grâce au Freedom of Information Act qui contraint l'administration de communiquer toute information demandée par un individu. Son CEO Sam Hamadeh n'y va pas par quatre chemins et parle "d'erreur" dans l'attribution de ce prêt même s'il reconnaît que les fédéraux ont tenté de la rattraper dès qu'il est devenu évident que Fisker partait droit dans le précipice.
Je rappelle que le Congrès enquête au sujet de ce prêt.

Via Automotive News

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cars.com publie son American Made Index 2019