Detroit Electric, qui met l'argent sur la table?

Detroit Electric a été mis en sommeil quasiment 75 ans avant de revenir récemment avec un nouveau roadster au nom peu romantique de SP:01. Ce n'est pas tout car le nouveau venu spécialiste de la voiture électrique promet deux autres modèles d'ici fin 2014 et vient de se payer une belle usine, qu'il a fallu outiller, pour produire ses voitures. Vous vous doutez bien que tout ceci n'est pas gratuit donc la question qui se pose est qui alimente financièrement Detroit Electric?

Même en admettant que l'annonce de nouveaux 3 modèles en à peine deux ans soit un petit peu optimiste, il faut un partenaire aux reins solides. Une chose est sûre, ZAP Motor Company ne collabore plus avec Albert Lam et ses hommes. Oubliez aussi Lotus dont les caisses sont un peu vides.
C'est du côté de Hong Kong qu'il faut chercher la source initiale de financement de Detroit Electric, il s'agit d'une société capital-investissement baptisée Associates et dirigée par l'ancien boss de Carlyle Group Edward Man.
Nous ignorons le montant du chèque signé par Man pour relancer Detroit Electric mais ce dernier déclare qu'il est suffisant pour lancer la production de la SP:01 à partir d'août 2013 et de deux autres modèles hautement performants en entreront en production d'ici fin 2014. Souhaitons que ce soit à peu près vrai.

Via Inside EVs

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine