2021 Chevrolet Trailblazer, premier bilan encourageant

Aux États-Unis, General Motors fait partie des pionniers dans l'offre de SUV de poche avec la sortie du Buick Encore en 2012 suivie par l'arrivée du Chevrolet Trax en 2015. Leurs successeurs Encore GX et Trailblazer poussant le bouchon "retrécessiement" encore plus loin puisqu'ils ne sont animés que par des 3 cylindres, un pari visiblement gagnant pour le Chevy.

Le Trailblazer n'est parti qu'en 34 292 exemplaires en 2020 mais la moitié d'entre eux le furent au dernier trimestre, ce qui signe une belle montée en puissance à mesure que la production, il nous vient du site de Bupyeong en Corée du Sud, augmente. Surtout, alors qu'une auto reste en moyenne 60 jours chez un concessionnaire avant d'être vendue, ce score tombe à 36 jours pour le Chevrolet avec une échelle qui va de 29 jours pour la sportive RS à 51 jours pour la LS. Afin de satisfaire la demande, GM vient de décider de couper de 30% la production du Trax, dont le 4 cylindres 1,4 litre turbo développe désormais 155 chevaux et 240 nm ou 177 lb-pi, pour laisser davantage de place au modèle qui le remplacera à terme.

Avec un prix d'attaque sous les 20 000 dollars, le Trailblazer avance un argument qui pousse probablement de nombreux consommateurs à pousser les portes de concessionnaires Chevrolet, pourtant, les deux finitions hautes RS et Activ (celle au look de baroudeur) représentent 35% du total de ses livraisons, un joli score dans le mesure où plus une auto est petite, moins les clients sont disposés à dépenser beaucoup d'argent. Idem pour les moteurs, 70% des acheteurs se tournent vers le "gros" 1,3 litre de 155 chevaux et 236 nm ou 174 lb-pi contre 30% pour le 1,2 litre de 137 chevaux et 220 nm ou 182 lb-pi.

Via GMA

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

People, Warren Buffett vend sa 2006 Cadillac DTS (MàJ le 21 février)

2022 GMC Sierra 1500