Il revend sa 2017 GT, Ford l'attaque en justice

Ford attaque le catcheur et acteur John Cena en justice. La raison peut prêter à sourire mais est on ne peut plus sérieuse, c'est parce qu'il a revendu sa 2017 GT pour réaliser une plus-value.

L'artiste n'a visiblement pas bien lu le contrat de vente qu'il a signé pour acquérir la supercar, celui-ci lui interdisait de la vendre durant deux ans pour contenir toute forme de spéculation. Cena a pris possession de sa GT en septembre, quelques semaines plus tard, le constructeur apprenait qu'il s'en était débarrassé.
Lorsque Ford signifie à son client l'illégalité de son action, ce dernier envoie un texto pour s'excuser et vouloir trouver un terrain d'entente. Le 3 novembre, la marque propose de racheter la GT couleur Liquid Blue à son prix d'achat et de réfléchir à la façon de traiter les profits obtenus lors de sa revente. Dans la plainte déposée à la Cour fédérale de justice, il est indiqué que le catcheur a, en gros, fait la sourde oreille.
L'ovale bleu cherche à obtenir des dommages et intérêts ainsi que le remboursement des bénéfices réalisés lors de la revente.
Ce cas n'a évidemment rien à voir avec celui de Ron Pratt qui vend sa GT, avec l'approbation de Dearborn, pour financer une œuvre caritative.


Via The Detroit News, Youtube, photo via Ford

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Américaines d'ailleurs, Chevrolet Taxi et Taxi Premium