Los Angeles 2017, 2018 Jeep Wrangler

S'il y a bien une nouveauté que nous attendions avec impatience, il s'agit de la nouvelle génération de Jeep Wrangler, le JL, qui effectue ses grands débuts au salon de l'auto de Los Angeles. Il se modernise tout en conservant ses belles capacités en franchissement.

Commençons d'ailleurs par là puisque c'est le terrain, si je puis dire, sur lequel il est attendu. Le Wrangler offre deux systèmes 4X4 avec, pour la première fois, une boite de transfert Selec-Trac à deux vitesses, quatre roues motrices permanentes et une gamme de rapports courts 2.72.1.
Le système Command-Trac 4x4 comprend la boite de transfert Selec-Trac à deux vitesses, la gamme de rapports courts 2.72.1 et des essieux Dana de prochaine génération avec rapport de pont arrière de 3.45.
Sur le Rubicon, nous trouvons le Rock-Trac 4x4 avec essieux Dana 44 ("4LO" de 4.1). Le rapport de pont des essieux est de 4.10, ils s'équipent d'un blocage de différentiel Tru-Lok. Le rapport de démultiplication total sur cette version est de 84.2:1 avec la BVM6 standard et de 77.2:1 avec la BVA8.
Le Command-Trac comme le Rock-Trac héritent d'un système de gestion du couple et un différentiel à glissement limité Trac-Lok est disponible. Tous les Wrangler sont certifiés Trail Rated.
Les angles d'attaque, de rampe et de fuit sont respectivement de 44°; 27,8° et 37°. La garde au sol est de 10,9 pouces ou 27,69 cm, il est possible de passer dans de l'eau à hauteur de 30 pouces ou 76,2 cm alors que les capacités de remorquage grimpent jusqu'à 3 500 livres ou 1 588 kg.
Sous le capot, trois moteurs figurent au catalogue, un 2 litres turbo de 270 chevaux et 400 nm ou 295 lb-pi avec système  eTorque (une hybridation light), un 3,6 litres V6 Pentastar de 285 chevaux et 353 nm ou 260 lb-pi (BVM6 ou BVA8) avec stop-start et un 3 litres turbo diesel 260 chevaux et 599 nm avec stop-start (BVA8 montée d'office).
Dehors, les Sahara et Rubicon peuvent s'équiper de phares et d'antibrouillards à LED. Des dizaines de configúrations sont possible en jouant sur les portières en aluminium, le toit et le pare-brise. Les barres "sport" sont peintes. Le Sky One-Touch commande, comme son nom l'indique, la capote d'une touche. Si vous préférez un toit en dur, il est noir et Sport et Sport S, de couleur carrosserie sur Sahara et Rubicon.
Jeep promet des matériaux de qualité dans l'habitacle, une sellerie en tissu ou en cuir et une bonne ergonomie. L'instrumentation comprend un centre d'information de 3,5 ou 7 pouces. Avec ce dernier, le conducteur a le choix entre une centaine de configurations. Des  écran tactiles de 7 ou 8,4 pouces sont dispos pour Uconnect. Le Sport doit se contenter d'un écran de 5 pouces de série. Deux ports USB et une prise 115 volts permettent le branchement de vos appareils électroniques. Le subwoofer optionnel prend place sur le côté droit du coffre.
Outre les portes, et leurs charnières, l'encadrement du pare-brise, le capot et les élargisseurs d'aile sont en aluminium. Si le Wrangler repose toujours sur un châssis à échelle, il se dote néanmoins d'une suspension multibras pour une meilleure tenue de route sur l’asphalte. Le Rubicon ajoute une barre stabilisatrice avant déconnectable.



Via FCA

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Détroit 2019, Cadillac EV