1963 Modena Spyder California, une vraie-fausse Ferrari star de cinéma en vente aux enchères

Mi-août, Mecum Auctions mettra aux enchères une vraie-fausse Ferrari "made in America" aux enchères à Monterey, Californie. Cette réplique de 250 GT California Spyder modèle 1961 est une des stars du film La Folle Journée de Ferris Bueller.

Début des années 80, Neil Glassmoyer et Mark Goyett, deux entrepreneurs californiens, fondent Modena Design and Development à El Cajon. Objectif de nos deux hommes, fabriquer la Modena Spyder California, une réplique de Ferrari 250 GT Spyder de meilleure qualité par rapport à ce qui se fait à l'époque.

Un article publié dans un magazine automobile attire l'attention de John Hughes, il recherchait en effet une voiture de sport pour son film La Folle Journée de Ferris Bueller, il décide donc de contacter Glassmoyer. Après quelques malentendus (du genre Glassmoyer qui raccroche au nez de Hughes, pensant qu'il s'agissait d'un pote lui faisant une blague) et une mise en concurrence avec une Porsche Turbo, la Modena empoche la mise.

Seule contrainte mais de taille, le timing, Modena Design and Development n'avait que quatre semaines pour fournir les autos qui serviraient dans le long métrage. Glassmoyer explique avoir fabriqué 2,5 voitures. Deux endossaient le rôle du héro du film par alternance, la dernière, inachevée, a uniquement servi à la scème de destruction finale.

Peu de temps après la sortie de La Folle Journée de Ferris Bueller, Modena Design and Development est revendu mais en 1988, Glassmoyer rachète l'une des deux voitures vedettes, il l'a depuis conservée. Une restauration, qui a duré 10 ans, fut achevée en 2010.

Cette Modena Spyder California, dont la carrosserie est en fibre de verre, repose sur un châssis tubulaire en acier. Le 4,3 litres V8 d'origine Ford de 1963 (qui permit à l'auto d'être officiellement une 1963 Modena) a cédé sa place à un 7 litres qui développe 500 chevaux, il est couplé à une boite manuelle à 5 rapports. Suspensions à bras triangulaire à l'avant, à quatre bras avec barre Panhard à l'arrière, freinage Wilwood (4 disques), amortissement réglable à l'azote, direction à assistance variable et jantes Borrani sont de la partie.

cette 1963 Modena Spyder California est bien évidemment peinte en rouge, elle s'équipe de cuir beige, d'une instrumentation vintage Smiths Instruments et d'un volant Nardi. Sa côte est estimée entre 250 et 300 K$.
Via Mecum Auctions

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Brèves du monde

Ram, Mike Manley veut un successeur au Dakota