FCA, un dieselgate différent de Volkswagen

A priori, le dieselgate de FCA ressemble à s'y méprendre à celui qui a touché Volkswagen en septembre 2015, les deux affaires sont sous enquête de l'EPA, elles concernent des grands constructeurs autos et une histoire de violation de la loi sur les émissions polluantes. Pourtant, il existe de grosses différences entre ces dossiers.

Contrairement à VW, FCA n'est pas accusé d'avoir intentionnellement installé des dispositifs pour arranger la vérité lors des tests d'émissions, même si, et c'est important de le souligner, l'agence fédérale peut le faire à tout moment.
L'EPA reproche au constructeur d'Auburn Hills d'avoir violer le Clean Air Act en installant 8 logiciels qui peuvent changer la façon dont le véhicule pollue sans avoir été mis au parfum. Ce simple manque d'information est en soi une irrégularité.
Notons pour finir que Jeep et Ram peuvent continuer à vendre le 3 litres V6 turbo diesel alors que celle des TDI avait été immédiatement suspendue.
Maintenant, l'enquête devra répondre aux questions suivantes :
- FCA a t-il intentionnellement développer un logiciel pour tricher lors des tests d'émissions ? La réponse constitue évidemment le point clé de cette histoire. Marchionne répète en boucle depuis hier que ce n'est pas le cas. Reste que FCA a eu plus d'un an pour prouver que les dispositifs installés sont essentiels pour la santé du moteur sans réussir à convaincre l'agence.
- FCA risque t-il aussi gros que VW ? Le Département de la justice a eu la peau du patron de VW Martin Winterkorn, de beaucoup d'autres dirigeants de haut rang, sans parler de la réputation de l'Allemand qui en a pris un coup, d'autant qu'il vantait la propreté de ses TDI dans sa communication. Tout ceci vient de se finir avec une amende de 4,3 milliards de dollars au pénal et environ 17 milliards de dollars au civil. Néanmoins, l'affaire concernait 500 000 véhicules, l'Italo-Américain n'en a "que" 104 000 à gérer. Néanmoins, l'EPA peut tout à fait infliger une pénalité de 44 539 dollars par voiture défectueuse (un chiffre plus élevé, 37 500 dollars, que celui cité par Automotive News hier mais qu'importe, retenez que c'est potentiellement énorme) et la panique boursière ne s'est pas fait attendre, l'action FCA perdait 10% hier.
- Que va t-il se passer ? L'EPA et FCA vont continuer de discuter de l'affaire mais le second compte clairement sur la nouvelle administration Trump, qui pourrait être moins à cheval sur ces histoires de pollution, pour limiter la casse et ne s'en cache d'ailleurs pas.

Via Detroit Free Press

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Rivian R1T, avec cuisine mobile

2020 Chevrolet Silverado 1500, quoi de neuf ?