Tesla Model S et X, ils vous protégeront en cas d'atttaque biologique

Imaginez un monde apocalyptique où les nations les plus puissantes se font la guerre à grands coups d'armes biologiques, quelles seraient nos chances de survie ? Réponse, bien faibles, même pour les survivalistes, sauf peut-être si nous roulons tous en Tesla Model S ou X, des voitures équipées d'un système de filtration de l'air HEPA qui élimine 9,97% des particules polluantes et des allergènes. 

Cet équipement a été testé sur les autoroutes californiennes en heure de pointe mais aussi près de marécages, de décharges publiques, de prairies, etc...Dans le centre du Golden State et dans les grandes villes de Chine. L'objectif était de s'assurer que particules, polluants gazeux, pollen, bactéries ou spores de moisissure ne rentraient pas dans l'habitacle.
Comme Tesla aime mettre les petits plats dans les grands, il ne s'est pas arrêté en si bon chemin, il a placé un Model X dans une bulle avec un niveau extrême de pollution, 1 000 µg/m3 de PM 2.5 (diamètre inférieur à 2,5 micromètres). L'EPA juge que la qualité de l'air se dégrade au-delà de 12 µg/m3 de ces particules. Le SUV a ensuite été fermé et le mode "Bioweapon Defense" enclenché. En moins de deux minutes, le système de filtration a complètement "nettoyé" l'air de l'habitacle, il n'était plus nécessaire de mettre un masque à gaz. Mieux, il a aussi réduit le nombre de PM 2.5 de la bulle de 40%. Conclusion, vous survivrez à une attaque biologique militaire à son bord ou à bord d'une Model S.

Via Tesla

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Rivian R1T, avec cuisine mobile

2020 Chevrolet Silverado 1500, quoi de neuf ?