Fisker, la situation se débloque pour l'Atlantic

Fisker verrait-il enfin le bout du tunnel de ses nombreux ennuis (prêt du DOE non débloqué, chômage, rappels, incendies de Karma, critiques de Consumer Reports)? en tout cas, une bonne nouvelle vient enfin de tomber du côté d'Anaheim et plus particulièrement pour la berline de taille moyenne Atlantic dont l'avenir était loin d'être garanti faute d'argent pour la développer et la produire.

L'entreprise de Henrik Fisker vient en effet de sécuriser 100 millions de dollars supplémentaires venant de fonds privés. Cette somme va donc permettre de remettre le projet Atlantic sur les rails mais aussi d'assurer une nouvelle campagne de communication pour la Karma et d'étendre le réseau de vente sur de nouveaux marchés. Sur ce dernier point, Fisker pense que le Moyen-Orient et la Chine ont les plus gros potentiels de développement.
Le CEO de Fisker Tony Posawatz (qui fût à la tête du projetChevy Volt) voit en cette rentrée de cash la confiance des investisseurs dans la technologie développée par la marque et son business plan. Il en profite pour les remercier et en faire de même pour ses clients.

Via Fisker

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine