1966 Shelby Cobra 427 Super Snake, exemplaire à deux compresseurs

Fin mars, Barrett-Jackson va mettre aux enchères l'une des Shelby Cobra les plus désirées parmi les plus désirables, la 1966 427 Super Snake CSX 3015. Cet exemplaire aligne trois arguments pour faire monter sa cote (d'amour et tout court), il fut propriété de Carroll Shelby, il s'agit d'un des 23 roadsters "Competition" mais surtout d'un des deux seuls, et le seul survivant, suralimenté avec deux compresseurs Paxton par Shelby American.

Le moteur doublement compressé est un 7 litres V8 avec bloc en aluminium et deux carburateurs Holley quadruple corps posés sur le collecteur d'admission. La puissance estimée est ici de 800 chevaux, beaucoup de sportives contemporaines s'en contenteraient, ce qui a permis à Carroll Shelby d'atteindre les 190 mph ou 306 km/h au Turismos Visitadores. Cette mécanique se voit couplée à une robuste boite automatique à trois rapports C6 et à un système d'échappement avec sorties latérales.

Le 7 septembre 1965, la Cobra CSX 3015 Dark Blue est expédiée chez Ford Advanced Vehicles, qui se trouve en Angleterre, dans le cadre d'une campagne de promotion comme 427 Competition. Fin 1966, l'auto retourne aux États-Unis puis, durant la première moitié de l'année 1967, Shelby installe les deux compresseurs et la reclassifie comme une Semi Competition (SC), un mouvement qui lui permet de devenir légale sur route ouverte mais qui se discute, Competition et Semi Competition diffèrent esthétiquement (ailes et nez plus proéminents pour la Competition). Ici, notons en prime l'arceau de sécurité de la première et la présence d'un pare-brise comme la seconde. Petits bonus, un indicateur de pression des compresseurs et un capot de 1967 Super Snake. Après débats, et parce qu'il fallait bien trancher la question, il fut déterminé que nous avons finalement affaire à une Competition, bien que street legal, pas à une SC.

Shelby American a construit une autre Super Snake, le CSX 3303, une 427 millésime 1967, pour ses relations publiques. S&C Motors, situé à San Francisco, reprend l'auto et la revend à Tony Maxey. Ce dernier la détruit et se tue en tombant d'une falaise dans l'océan Pacifique.

Dernier détail qui a son importance, surtout pour les collectionneurs, la 1966 Shelby Cobra 427 Super Snake conserve ses pièces d'origine, ses différents propriétaires n'ont heureusement pas procédé à des changements qui l'auraient dénaturée.


Via Barrett-Jackson

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

2021 Ford Bronco Sport

2021 Jeep Gladiator Texas Trail

Lincoln Mark LT (2006 - 2014)

Ford Mustang, coupé sport le plus vendu dans le monde depuis six ans