Shanghai 2019, Karma Revero GT, Pininfarina GT et SC1 Vision Concept

Karma Automotive profite du salon de l'auto de Shanghai pour nous présenter trois nouveautés, la Revero GT, dont la commercialisation interviendra au second semestre, la Pininfarina GT et le concept SC1 Vision. Tour d'horizon de ces automobiles.

Karma Automotive nous promettait une nouvelle Revero, il s'agit en réalité d'un profond restylage de l'actuelle avec, il est vrai, une importante mise à jour technologique. La partie avant change totalement avec en particulier une calandre qui me rappelle celle de la Tesla Model S avant qu'elle ne soit retouchée. La cellule centrale ne bouge pas et les feux arrière, amincis, restent en forme de boomerang, le bouclier est quant à lui redessiné avec un petit jonc chromé qui court sur sa longueur. Dedans, nous nous contenterons d'un nouveau volant.

La partie technique évolue plus franchement, le 2 litres turbo d'origine GM laisse sa place à un 3 cylindres Twin Power turbo de BMW, la puissance totale (moteur thermique + moteurs électrique placés sur l'essieu arrière) est de 535 chevaux et le couple de 746 nm ou 550 lb-pi. La Revero GT annonce du coup un 0-60 mph ou 96 km/h en 4,5 secondes. L'autonomie en mode électrique est de 129 km ou 80 miles, de 579 km ou 360 miles au total.

Le conducteur peut s'appuyer sur la technologie ADAS qui regroupe l'ensemble des aides à la conduite ainsi que sur des étriers de freins à six pistons à l'avant.
La Pininfarina GT prend la forme d'un coupé qui reprend quelques codes stylistiques de la Karma Revero (les feux arrière en boomerang) et se distingue par des "courbes gracieuses" et des "lignes fluides", bref, nous obtenons un véhicule d'inspiration californienne avec des influences de la 'Dolce Vita" italienne. Développé en à peine quelques mois, ce concept reprend le tableau de bord de la Karma GT (notons toutefois le logo Pininfarina cousu sur les sièges) et aucune indication sur ses caractéristiques techniques n'est fournie.
Le concept SC1 Vision montre le chemin que compte prendre Karma Automotive dans un futur un petit peu éloigné. Il s'agit d'un roadster doté d'un long capot et d'une aérodynamique soignée symbolisée par le petit pare-brise qui rend hommage à l'avion 1935 H-1 Racer. Le monde de l'aéronautique, nous le retrouvons dans l'habitacle dont l'accès se fait par le biais de portières "papillon". Difficile de ne pas remarquer l'arche centrale qui sépare les deux assises dont les appuie-têtes filent vers le spoiler arrière. Réalité augmentée, oculométrie, identification biométrique et reconnaissance faciale sont au programme, tout comme les capteurs qui garantissent une conduite autonome.

Via Karma Automotive

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Rivian R1T, avec cuisine mobile

2020 Chevrolet Silverado 1500, quoi de neuf ?