New York 2019, 2020 Ford Escape

Ford dévoile sa quatrième génération d'Escape, un modèle dont je n'ai pas besoin de souligner l'importance dans la gamme de la marque. Plus écologique, plus techno et plus pratique que le modèle sortant, il entend mettre tous les atouts de son côté pour séduire.

Ford met les petits plats dans les grands pour attirer l'attention des personnes soucieuses de l'environnement non pas avec une mais deux versions hybrides. Dans les deux cas, nous trouvons un 2,5 litres avec cycle Atkinson couplé à un moteur électrique. Il développe 198 chevaux dans sa configuration simple (dispo en SE Sport et Titanium) où il est possible de rouler en mode électrique jusqu'à 85 mph ou 137 km/h. Tablez sur 209 chevaux si vous optez pour une batterie rechargeable (dispo en SE, SEL et Titanium). Concernant cette dernière, la recharge se fait en 11 ou 12 heures sur une prises 110 volts, en 3,5 heures sur une prise 240 volts de niveau 2 alors que l'autonomie en mode électrique est de 30 miles ou 48 km. Une boite CVT et une batterie lithium-ion refroidie par liquide sont montées sur ces Escape qui héritent de quatre modes de conduite : Auto EV (le véhicule intervient seul), EV Now, EV Later (par exemple si vous prenez d'abord l'autoroute puis que vous circulez en agglomération) et EV Charge (charger et conduire).

Deux moteurs Ecoboost, couplés à une BVA8, sont par ailleurs offerts. L'entrée de gamme est assurée par un 1,5 litre (sur S, SE et SEL), avec désactivation/activation de cylindre (opération qui prend 14 millisecondes dans les deux sens), d'environ 180 chevaux et 240 nm ou 177 lb-pi, il peut remorquer 2 000 livres ou 907 kg. Le second est un nouveau 2 litres (uniquement sur Titanium) d'environ 250 chevaux et 373 nm ou 275 lb-pi, il peut remorquer jusqu'à 3 500 livres ou 1 588 kg et gagne 10% de temps sur le 0-60 mph ou 96 km/h par rapport au modèle sortant. Ici, les modes de conduite sont les suivants, nomal eco, sport, slippery, snow/sand.

Concernant les caractéristiques de ce Ford, notons la disponibilité d'une transmission intégrale intelligente totalement déconnectable (sauf sur PHEV), une aérodynamique soignée et, surtout, un poids en baisse de 200 livres ou 91 kg.

Ford insiste aussi beaucoup sur la praticité de son habitacle. Ainsi notons une banquette coulissante à l'arrière qui permet d'obtenir un espace de 1 006 litres ou 37,5 ft3 (avec les Ecoboost) si vous l'avancez au maximum. Quatre sacs de golf et une cage pour gros chien entrent sans problème. Pour ne pas amputer plus de place que nécessaire, la batterie des hybrides est placée sous les assises de second rang. Ce nouvel Escape progresse également eu niveau de l'espace pour les épaules et de la garde au toit, malgré une hauteur totale en baisse et la potentielle présence d'une batterie.

Bien sûr, la technologie n'est pas oubliée avec un écran tactile 8 pouces dès la finition SE et une instrumentation numérique 12,3 pouces disponible en option. La Titanium hérite quant à elle de affichage tête haute. FordCo-Pilot360 est en monte standard, il peut se compléter avec le régulateur de vitesse adaptif flanqué des fonctions stop-and go et maintient au centre de la voie. Active Park Assist 2.0 et Evasive Steering Assist (agit sur la direction pour éviter une collision avec un véhicule plus lent se trouve devant) sont aussi dispos. Enfin, nous trouvons SYNC 3, la 4G LTE permet de connecter 10 appareils et les mélomanes opteront pour le système audio B&O 575 watts avec 10 HP.

Le 2020 Ford Escape sera produit à Louisville, Kentucky, il arrivera à l'automne en concession.


Via Ford

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Américaines d'ailleurs, Chevrolet Taxi et Taxi Premium