2019 Chevrolet Blazer, une situation compliquée

Le Chevrolet Blazer va-t-il tout droit vers une catastrophe commerciale ? Soyons honnêtes, il va être très difficile pour les concessionnaires de la marque d'en vanter ses qualités face à la concurrence et à commencer face au Ford Edge.

Vos finances sont limitées, les deux SUV sont à vous à partir de 29 995 dollars mais leurs prestations ne sont pas du tout les mêmes. En effet, le Chevy doit se contenter d'un 2,5 litres atmosphérique de 193 chevaux couplé à une boite automatique à neuf rapports, soit un rapport de plus que le Ford qui sort toutefois 245 canassons de son 2 litres Ecoboost. Pis, le moins puissant des deux se montre également plus gourmand, tablez sur 22; 24 et 27 mpg (ville, conduite mixte, autoroute), soit 10,69; 9,8 et 8,71 l/100 km, contre 22; 25 et 29 mpg, soit 10,69; 9,41 et 8,11 l/100 km.

Si vous préférez rouler en V6, ce qui inclut la transmission intégrale, la consommation mixte est identique, 21 mpg ou 11,2 l/100 km mais Chevrolet affiche là encore un gros déficit de puissance, son 3,6 litres ne développe "que" 305 chevaux contre 335 chevaux pour le Edge ST. En revanche, le constructeur de Deaborn facture au prix fort les prestations de son SUV sportif, 43 450 dollars contre 34 495 dollars pour le Blazer. La finition RS de ce dernier, celle qui peut se comparer, reste moins onéreuse mais à 41 795 dollars l'unité, l'effort financier réclamé par son rival se justifie largement. Néanmoins, il existe une alternative américaine au Blazer en V6 d'entrée de gamme, il s'agit du Jeep Grand Cherokee Laredo 4X4 à 35 490 dollars dont la consommation est identique. Un peu moins puissant, 295 chevaux, et loin d'être récent, il conserve pour lui deux atouts, c'est un Jeep (ça compte dans le monde des SUV) et il est produit aux USA, pas au Mexique. Autre point, il n'est qu'à 31 695 dollars en 4X2, c'est un peu plus cher que le Blazer de base mais il vient pour le coup avec 102 chevaux de plus.

Concernant la concurrence étrangère, les Hyundai Santa fe et Kia Sorento, avec 2,4 litres de 185 chevaux, débutent à 25 500 et 25 990 dollars, un argument qui fait forcément mouche. Le Nissan Murano vous offre un 3,5 litres V6 de 260 chevaux pour 31 270 dollars.

Conclusion, avec un mauvais positionnement prix-puissance, alors qu'il est assemblé au Mexique où la main d'œuvre est bon marché (et l'UAW ne manque pas de le faire savoir) et des prestations (sur le papier) n'onr rien d'exceptionnelles, le 2019 Chevrolet Blazer ne met pas vraiment de gros atouts de son côté et il paraît bien difficile de lui prédire un très grand succès commercial, sauf si son style de "Camaro SUV" fait mouche auprès de la clientèle, ce qui reste un argument malgré tout bien léger, mais surtout, si les rabais sont généreux.

Via les constructeurs, EPA

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cadillac ATS, sortie de route

Lee Iacocca (1924-2019)

Brèves du monde