GM, monday bloody monday (MàJ, la Cadillac CT6 à la trappe)

GM veut économiser 6 milliards de dollars d'ici fin 2020 et investir sur l'électrification et la conduite autonome de ses véhicules. Si ces objectifs, annoncés hier, se défendent, ils se font au détriment des berlines et de l'emploi en Amérique du nord.

Concrètement, 3 sites d'assemblage de la région ne produiront rien en 2019, il s'agit d'Oshawa, Canada dans l'Ontario, Detroit Hammtramck et Lordstown. Deux autres complexes industriels subissent le même sort, Baltimore et Warren, Michigan, spécialisé dans les transmissions. Deux autres usines hors d'Amérique du nort fermeront en plus de celle de Gunsan en Corée du Sud. Conséquence directe de ces actions, 3800 emplois américains et 2900 emplois canadiens sont menacés.

Les grandes perdantes de l'affaire sont les berlines, ainsi vont rapidement disparaître les Chevrolet Volt, Cruze et Impala ainsi que les Buick Lacrosse et Cadillac XTS. Le cas de la CT6 est plus délicat car elle vient tout juste d'êtres restylée, avec en prime une V-Series, sa production pourrait bouger de Detroit-Hammtramck à Lansing. Dans 12 mois, ne resteront plus a priori que les Chevrolet Spark, Sonic (probablement sauvée par le fait qu'elle est produite à Orion Township aux côtés de la Bolt EV), Bolt EV et Malibu comme berlines chez Chevrolet auxquelles nous ajouteront les Buick Regal et future Cadillac CT5 (plus, en théorie, une compacte). La Cruze 5 portes, fabriquée au Mexique, ne sera plus importée.

GM ne compte pas placer les 6 milliards dégagés au chaud dans un compte en banque, il va mettre le paquet sur les technologies avancée, la qualité et le raccourcissement du temps de développement. Les ressources allouées aux voitures électriques et autonomes vont doubler.

Finissons ce triste dossier en soulignant que ces fermetures d'usines ne sont officiellement pas définitives, il n'y aura "juste" rien de produit en 2019, mais qui imagine Oshawa, en sursis depuis des années, ou Lordstown, qui ne produit que la Cruze, réouvrir en 2020 ? Pour les autres sites, disons que l'UAW devra probablement se montrer très souple sur les salaires et/ou le temps de travail.

Via GM, Automotives News, GM Authority

MàJ : un porte-parole de Cadillac déclare à Road and Track que la CT6 cessera sa carrière en Amérique du Nord au milieu de l'année prochaine, autant dire que la CT6-V risque de devenir un collector, elle ne sera produite que quelques mois.

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cars.com publie son American Made Index 2019

2020 Cadillac CT4, saveur turbo