Tesla, la SEC porte plainte contre Elon Musk

L'étau se resserre, la Securities et Exchange Commission (SEC) porte officiellement plainte contre Elon Musk pour son maintenant célèbre tweet du 7 août. Le gendarme de la bourse américaine accuse le patron de Tesla de fraude.

Dans son communiqué, elle rappelle que Musk, suivi par 22 millions de followers sur Twitter, affirmait qu'il pouvait sortir Tesla de la bourse en rachetant chaque action 420 dollars, soit un gain substantiel par rapport à son prix à ce moment là, et que la seule incertitude résidait en un accord des actionnaires. La SEC reproche à notre twittos impulsif de ne pas avoir discuté précisément des termes de ce mouvement avec ses potentiels investisseurs et qu'il ne pouvait en conséquence pas ignorer que la transaction demeurait incertaine et sujette à de nombreux changements. Ce message à néanmoins entraîné une hausse de plus de 6% du cours de l'action Tesla et une perturbation significative du marché selon la comission.

La SEC demande au tribunal fédéral du district sud de New York des sanctions civiles (en clair une grosse amende) et une interdiction d'encadrer ou diriger une entreprise côtée en bourse. Elle justifie sa sévérité en soulignant que la notoriété de Musk et son statut d'innovateur technologique ne l'exonèrent pas de prendre ses responsabilités au sérieux. Elle annonce enfin poursuivre son enquête sur ce dossier.

Via SEC, photo via Joe Skipper (Reuters)

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Américaines d'ailleurs, Chevrolet Taxi et Taxi Premium