Tesla, accord à l'amiable entre Elon Musk et la SEC

La pression aura été trop forte, la Securities and Exchange Commission obtient partiellement "la peau" d'Elon Musk, ce dernier se voit contraint de quitter une de ses fonctions et de se mettre sous surveillance d'observateurs indépendants. Voici le détail du deal passé entre les deux parties.

- Musk quitte son poste de président du conseil d'administration (chairman aux USA), il sera remplacé par une personnalité indépendante et ne peut pas récupérer cette fonction pendant trois ans.

- Le conseil d'administration de Tesla doit intégrer deux nouveaux directeurs indépendants en son sein.

- Tesla doit créer un nouveau comité de directeurs indépendants. Celui-ci aura pour tâche de mettre en place des contrôles additionnels et de superviser la communication de Musk.

- Musk et Tesla doivent s'acquitter d'une amende de 20 millions de dollars chacun. L'argent récolté sera reversé à des investisseurs reconnus comme lésés par les tribunaux.

Cet accord amiable doit être approuvé par la justice, gageons que ce ne sera qu'une formalité. En milieu de semaine, la SEC avait déposé plainte contre Elon Musk pour "fraude" suite à son tweet du 7 août affirmant qu'il désirait sortir Tesla de la bourse et que le financement de l'opération était assuré. Ce message en même pas 140 caractères devient probablement aujourd'hui le plus cher de l'histoire, du moins à ma connaissance.

Notez pour finir que cet accord ne met pas fin à l'enquête pénale engagée par le Département de la Justice des États-Unis pour les mêmes motifs.

Via SEC

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cadillac ATS, sortie de route

Lee Iacocca (1924-2019)

Brèves du monde