Tesla, Elon Musk revient sur son plan de sortie de la bourse

Elon Musk sort du silence après son annonce fracassante de vouloir sortir Tesla de la bourse. Dans une lettre rendue publique, il revient sur la chronologie des faits et explique enfin comment il compte financer cette opération.

- Le 2 août, Musk informe le conseil d'administration de Tesla qu'il souhaite se retirer de la bourse en procédant au rachat d'actions pour la somme de 420 dollars l'unité, soit 20% de plus que la valeur du jour (350 dollars). Plus précisément, ceux qui souhaitent rester actionnaire de l'entreprise peuvent le faire au sein d'une structure privée, les autres partent avec leur argent.

- Pourquoi Musk a-t-il fait une annonce publique, via Twitter, cinq jours plus tard ? Tout simplement parce qu'il considérait que d'avertir les gros actionnaires de son projet, c'était bien mais que d'avertir tous les autres au passage, c'était mieux. En gros, il a voulu être transparent avec tout le monde, que vous ayez une ou un million d'actions Tesla.

  - Quel est le "financement sécurisé" ? Il y a presque deux ans, le fonds souverain saoudien a approché Musk a plusieurs reprises pour qu'il quitte la bourse avec son aide, la monarchie du Golfe veut en effet sortir de sa dépendance au pétrole. Récemment, ce fonds s'est carrément porté acquéreur de 5% de Tesla sur les marchés. Sur demande de son directeur, une réunion est organisée le 31 juillet. Le représentant saoudien exprime son désarroi, le mouvement de sortie de la bourse n'avance pas. Il réitère sa volonté de financer l'opération. Chacun l'aura deviné, le capital nécessaire existe plus que largement. Bref, la réunion s'achève et dans la tête de Musk, un accord sera conclu dès que le processus aura avancé, d'où l'emploi du terme "financement sécurisé" dans son tweet polémique du 7 août. Néanmoins, il reste du chemin à faire (entre vérifications financières, respect des réglementations, façon dont Tesla serait sorti de la bourse, etc...) et Musk souhaite rassembler le maximum d'investisseurs pour le soutenir.

- Une fois que tout sera bordé, vous avez compris que ce ne sera pas demain matin, un comité spécial du conseil d'administration évaluera le projet puis celui-ci sera soumis au vote des actionnaires qui auront le dernier mot.

- Un mot sur les 70 milliards de dollars avancés par la presse comme coût de l'opération. Musk réfute ce chiffre puisqu'il implique comme scénario que 100% des actionnaires vendent leurs parts à 420 dollars l'unité or il estime que les deux tiers des actions seront transférées dans la future structure.

Via Tesla, crédit photo, Joe Skipper | Reuters

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Rivian R1T, avec cuisine mobile