GM, le retour du Tripower

GM ressort l'appellation Tripower du placard et la colle sur le nouveau 4 cylindres en ligne de 2,7 litres qui motorisent certains 2019 Chevrolet Silverado et GMC Sierra. Il faut remonter à 1966 pour retrouver la dernière trace de ce patronyme dont la signification a changé.

Mike Anderson, directeur exécutif de l'ingénierie pour les transmissions au niveau global et sur tout ce qui touche l'électrification explique que Tripower fait référence :
- Au système de désactivation de cylindres (deux sur quatre à vitesse constante si le pick-up n'est pas trop chargé).
- À la gestion thermique active ( utilise le réchauffement et le refroidissement ciblé du moteur pour optimiser les performances quand il fait chaud et froid).
- À la commande des soupapes (levée et la durée d'ouverture variable plus gestion active du carburant pour le meilleur rapport performances-consommation possible à tous les régimes).

Originellement, le Tripower s'appelle ainsi en raison de ses trois carburateurs double corps, il fut utilisé par Pontiac entre 1957 et 1966. Sa dernière version, sur la 1966 GTO, cube 6,3 litres (389 ci) et développe 360 chevaux. Son lointain successeur n'en aligne "que" 310 mais cela reste suffisant pour en faire l'un des 4 cylindres produits en masse les plus puissants du marché.

Via Automotive News

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Américaines d'ailleurs, Chevrolet Taxi et Taxi Premium