Sportives en voie de disparition, Cadillac XTS Platinum V-Sport

Difficile de ne pas avoir les bouillonnantes V-Series à l'esprit lorsque nous parlons de Cadillac sportives mais en ce qui concerne la grande XTS, il faut se contenter de la Platinum V-Sport. Moins radicale qu'une ATS-V ou qu'une CTS-V, elle n'en offre pas moins de quoi satisfaire les amateurs de conduite.

Sous le capot, nous trouvons un 3,6 litres V6 biturbo qui développe 410 chevaux à 6000 tr/min et 500 nm ou 369 lb-pi sur une plage qui s'étend de 1900 tr/min à 5600 tr/min, de quoi garantir de bonnes accélérations. Si la boite automatique ne compte que six rapports, l'auto date de 2012, elle comprend des palettes au volant. Le rapport de pont est de 3,16.
Côté chronos, tablez sur un 0-60 mph ou 97 km/h et un 1/4 de mile ou 400 mètres bouclés en 5,2 secondes (selon la plupart des sites) et 13,6 secondes à 105 mph ou 169 km/h (Car and Driver). Sachant que nous avons affaire à un bébé de 5,13 mètres ou 202 pouces, ces données n'ont rien de ridicules.
Pour passer la puissance au sol, la Cadillac s'en remet à une transmission intégrale Haldex et à un différentiel à glissement limité électronique qui répartit le couple entre les roues arrière. Les supensions sont à jambes de force HiPer devant et à bras en H à l'arrière. L'amortissement Magnetic Ride, qui réagit chaque milliseconde, est compris dans le package. Soulignons enfin le régulateur de vitesse adaptif, le freinage automatique en marche avant et arrière, diverses alertes ainsi que l'affichage tête haute.
Calandre V-Sport, jantes de 20 pouces en aluminium chaussées par des pneus toutes saisons, double sortie d'échappement et éclairage à LED sont présents. N'oubliez pas que le nom complet de la sportive qui nous intéresse est Platinum V-Sport, à ce titre, elle fait le plein d'équipements (toit ouvrant UltraView, instrumentation configurable, climatisation trizone, pare-soleil à commande électrique, cuir semi-anilline, sièges chauffants, massants, ventilés et réglables sur 22 positions, etc...).
La 2018 Cadillac XTS V-Sport, tout juste restylée, est à vous à partir de 73 490 dollars. Son sort, à l'instar du reste de la gamme, est connu depuis maintenant un moment, elle va paisiblement finir sa carrière et tout aussi paisiblement s'écipser de la scène d'ici 2 ou 3 ans. Modèle de "transition", il n'a pas vocation à avoir de succession.
Via Cadillac

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine