Cadillac ATS-V, pourquoi le choix du V6 biturbo ?

Originellement, la Cadillac ATS-V devait bénéficier du 6,2 litres V8 LT1, finalement c'est le 3,6 litres V6 biturbo LF4 qui a pris place sous son capot. Question, pour quelle raison la marque a t-elle opérée un tel mouvement ? La réponse vient peut-être de tomber et un responsable est pointé du doigt, Bob Ferguson.

Ce dernier, patron de Cadillac entre 2012 et 2014, voulait tout simplement reproduire la formule gagnante des BMW M3 et M4 qui comprend un V6 suralimenté, pas un 8 pattes atmosphérique.

Si ce choix pouvait paraître raisonnable, il a finalement fait de l'ATS-V "une voiture comme les autres" sur son segment alors qu'un V8 à soupapes en tête aurait au contraire constituer une offre unique. Au niveau des chiffres, les deux moteurs, quasiment du même poids, sont proches, le V6 LF4 développe 464 chevaux à 5850 tr/min et 603 nm ou 455 lb-pi à 3500 tr/min, le V8 LT1 455 chevaux à 6000 tr/min et 621 nm ou 460 lb-pi à 4600 tr/min. La plateforme étant celle de la Camaro, la Cadillac pouvait sans problème accueillir le 6,2 litres. De toute façon, malgré ses deux cylindres supplémentaires et sa forte cylindrée, il se montre plus compact que le 3,6 litres (merci les soupapes en tête).

Conclusion, le LF4 est un bon moteur mais constituait-il une option intéressante face au LT1 ? C'est loin d'être évident, d'autant que le plus joli son ainsi que la meilleure courbe de puissance et de couple du V8 constituent deux autres atouts. Enfin, Motor Trend a récemment déclaré que le V8 de la Mercedes-Benz C63 AMG était le meilleur face aux 6 pattes BMW et Cadillac.

Si la CT5 devait hériter d'une V-Series, vous la voyez plutôt en V6 ou en V8 ?

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine