Scandale FCA-UAW, Monica Morgan-Holiefield plaide coupable

La veuve de l'ancien vice-président de l'UAW General Holiefield, la photographe Monica Morgan-Holiefield, plaide coupable de fausse déclaration fiscale. En échange, les procureurs abandonnent les charges de corruption contre elle dans le cadre du scandale FCA-UAW.

Son avocat Steve Fishman déclare que sa cliente est "contrite" mais il n'oublie pas de charger General Holiefield (aujourd'hui décédé) et Al Iacobelli qui "ont trompé les ouvriers de l'automobile".
Monica Morgan-Holiefield est la quatrième personne à passer un accord avec la justice fédérale dans le cadre de ce dossier, elle échappe ainsi au risque d'être condamnée à 5 ans derrière les barreaux pour corruption mais mentir à l'IRS, le fisc américain, peut néanmoins lui coûter 27 mois dans une prison fédérale et 191 000 dollars à rembourser au gouvernement. Elle sera fixée sur son sort le 4 juin.

Via The Detroit News (photo comprise)

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cars.com publie son American Made Index 2019