Bilan 2017, Jeep

Après cinq années consécutives de hausses, les ventes mondiales de Jeep se tassent de 1% en 2107 avec un total de 1 388 208 unités contre 1 401 321 en 2016. Les optimistes qui voient le verre à moitié plein noteront qu'il s'agit du deuxième meilleur résultat de la marque.

Mike Manley, le patron du spécialiste du 4X4, souligne que cette petite baisse est la conséquence de sa décision de réduire drastiquement ses ventes aux flottes, peu ou pas rentables, aux USA, pays qui demeure son premier débouché, celles-ci sont en baisse de 60%. Le total des livraisons chez l'oncle Sam passe en conséquence de 926 376 à 828 522 unités entre 2016 et 2017.
Jeep a écoulé 131 051 automobiles en Europe, Afrique et Moyen-Orient, 2 684 de plus que la précédente année, dont 108 155, + 3,5%, au sein de l'UE et de l'AELE. En Europe, le Renegade reste leader (79 123 unités, - 3 886 unités), il est suivi par le Grand Cherokee (19 392 unités, - 2 633 unités) et le Compass (16 170 unités, + 1 372 unités), aidé par sa nouvelle génération. En revanche, le Cherokee plonge et passe de 11 866 à seulement 6 706 unités.
En Asie-Pacifique, Chine comprise, c'est un carton plein avec des ventes en hausse de 36%, 240 901 livraisons.
Sergio marchionne visait 1,9 million de ventes l'année dernière et 2 millions cette année, cet objectif n'est pas formellement enterré par Mike Manley mais il évite d'aborder le sujet. Il précise d'ailleurs que les ventes aux flottes continueront de se réduire. Le patron de FCA souligne quant à lui que si ce seuil des 2 millions n'est pas atteint, ce ne sera pas un drame dans la mesure où il préfère se concentrer sur les résultats financiers.

Via ANE

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Rivian R1T, avec cuisine mobile