Scandale des centres de formation des Big Three, Alphons Iacobelli quitte GM

Alphons Iacobelli, l'homme au cœur des accusations de corruption qui tournent autour du centre de formation national UAW-Chrysler vient de quitter GM dont il était membre depuis janvier 2016. Notre homme était mis à pied depuis le 26 juillet, le lendemain de son inculpation par un grand jury fédéral.

Si le géant de Détroit confirme, par le biais d'un porte-parole, cette information, il ne précise pas si Iacobelli est parti de lui-même ou s'il a été renvoyé. Ce départ survient en tout cas deux jours après la démission Joe Ashton, un ancien vice-président de l'UAW, du conseil d'administration du constructeur. Ce dernier, interrrogé par le FBI dans le cadre de l'enquête élargie (originellement partie d'Auburn Hills) sur les risques de corruption dans les centres de formation des Big Three, n'est néanmoins accusé de rien.
Iacobelli est soupçonné d'avoir détourné 1 million de dollars du centre de formation national UAW-Chrysler. Avec cet argent mal acquis, il se serait acheté Ferrari 458 Spider, deux éditions limitées de stylos Mont-Blanc,, un spa, une piscine et une cuisine extérieure pour son domicile, la location d'un jet privé, des travaux de terrassement, le remboursement d'un prêt étudiant et d'autres dépenses personnelles.

Via The Detroit News

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Rivian R1T, avec cuisine mobile

2020 Chevrolet Silverado 1500, quoi de neuf ?

Brèves du monde