GM fait breveter un moteur à double suralimentation, taux de compression élevé et hybride

General Motors travaille sur un nouveau moteur, breveté depuis le 24 octobre, qui offre trois caractéristiques : une double suralimentation, un taux de compression très élevé et l'apport d'un système hybride. La Corvette C8 (la fameuse E-Ray ?) semble la candidate parfaire pour l'inaugurer.

Un compresseur et un turbocompresseur suralimentent le moulin. Le premier peut fonctionner à l'aide d'un vilibrequin ou d'un moteur électrique, une boite CVT qui contrôle à la fois son régime et celui du moteur. À partir de 3 000 tr/min, le second s'éveille pour apporter de la puissance. Compresseur et turbocompresseur peuvent travailler ensemble ou séparément afin de favoriser les performances ou la consommation.
Le taux de compression usuel d'un moteur "street legal" est de  10.5:1 pour prévenir tout risque de détonation anticipée, un phénomème fatal, dans celui qui nous intéresse, il est compris dans une fourchette qui va de 11:1 à 16:1. Pour répondre aux normes fédérales, GM recourt à une grosse variante du cycle Atkinson. Pour faire court, les soupapes d'admission restent grandes ouvertes plus longtemps, pour laisser partir plus de mélange air-carburant, grâce à deux méthodes, mécanique ou électro-hydraulique.
Notez pour finir que le géant de Détroit vient de breveter ce moteur.

Via Autoguide

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Américaines d'ailleurs, Chevrolet Taxi et Taxi Premium