Faraday Future, la fake news Tata Motors

Il y a une dizaine de jours, une rumeur faisant état d'un gros investissement de Tata Motors chez Faraday Future a fait surface. Si je ne vous ai pas relayé cette info, c'est parce qu'elle me semblait relever de la science-fiction, ce qui s'avère être le cas.

Mi-novembre, la toile s'enflamme, Tata Motors s'offre 10% de FF, met pas moins de 900 millions de dollars sur la table pour cela et personne ne s'en émeut. En effet, nous pouvons raisonnablement supposer que les dirigeants du constructeur indien ne sont pas des crétins finis, du coup, comment penser une seconde que dans leur esprit, une entreprise qui ne vend pour le moment rien d'autre que du vent et sans avance technologique particulière (un système autonome, vraiment, avancé et/ou une batterie à l'état solide par exemple) puisse peser 10 milliards de dollars ? Vous vous esclaffez mais visiblement, plus c'est gros et plus ça passe.
Tata Motors, et c'est finalement davantage passé inaperçu, a rapidement sifflé la fin de la récré par le biais d'un porte-parole, cette annonce est bidon et il n'y a aucun autre commentaire à faire, point barre.
Faraday Future n'a néanmoins pas tout perdu dans la bataille, les départs du directeur financier Stefan Krause et du directeur technique Ulrich Kranz ont vite été éclipsés par ce qui n'est rien d'autre qu'une fake news.

Via DNAIndia

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Américaines d'ailleurs, Chevrolet Taxi et Taxi Premium