Tesla et Consumer Reports se chamaillent au sujet de la Model 3

Depuis de nombreuses années, le relations entre Tesla et Consumer Reports sont loin d'être au beau fixe. Après l'affaire des notations liées à la (dé)sactivation de l'AEB, voici une polémique qui surgit au sujet de la nouvelle Model 3.

Dans son enquête fiabilité publiée tous les ans, Consumer Reports accorde une note "moyenne" à la compacte du constructeur de Palo Alto. Problème, (presque) personne n'est propriétaire d'une Model 3 et CR n'en a pour le moment pas touché une. Du coup, Tesla profite de la faille et déclare que "nos données montrent qu'à de nombreuses reprises, les rapports de Consumer Reports sur l'automobile sont inexacts et trompeurs pour les consommateurs" en s'appuyant sur trois rapports publiés depuis juillet 2016 qui seraient bidons pour le spécialiste de la VE mais sur lesquels le puissant média n'est pas revenu.
Réponse du berger à la bergère, CR rappelle que, comme pour toute nouveauté, il s'appuie sur l'histoire d'une marque pour évaluer la probable fiabilité d'une nouveauté. Concernant Tesla, celle de la Model S est au dessus de la moyenne cette année mais il souligne avec malice que ce n'est que la première fois que cela se produit (elle était encore en dessous en 2015 et le Model X reste une cata cette année sur ce point). CR ajoute pour calmer les esprits qu'une fiabilité qualifiée "dans la moyenne" pour une nouveauté ne constituent en rien un mauvais résultat, bien au contraire. Enfin, le puissant média réfute le côté bidon de ses essais qui sont le fruit de 50 tests standardisés.
En conclusion, la Tesla Model 3 n'a été ni favorisée, ni défavorisée par rapport aux autres.

Via CNBC, Consumer Reports

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Américaines d'ailleurs, Chevrolet Taxi et Taxi Premium