Ford, la voiture autonome qui communique avec les usagers de la route

La voiture autonome doit pouvoir communiquer avec les autres usagers de la route, cyclistes, piétons ou conducteurs, pour faire savoir ses intentions. Ford travaille sur le sujet avec le Virginia Tech Transportation Institute.

L'équipe en charge du projet a rejeté les messages écrits, tout le monde ne parle pas la même langue, et les symboles, qui n'inspirent pas grand monde, pour se tourner vers des signaux lumineux.
- Deux barres blanches qui bougent côte à côte indiquent que le véhicule est sur le point de totalement s'arrêter.
- Une lumière blanche qui ne clignote pas indique que le véhicule fontionne de façon autonome.
- Une lumière blanche qui clignote rapidement indique que le véhicule est prêt à repartir.
Depuis août, un Transit Connect circule dans le nord de la Virginie pour tester la réaction des usagers de la route dans leur ensemble. Celui-ci n'est pas autonome mais le conducteur porte une tenue qui le rend invisible, ce qui donne l'illusion que le petit utilitaire se conduit seul. Les données récoltées, via des caméreas, sont le résultat de 150 heures et 1 800 miles ou 2 997 km parcourus dans un environnement urbain. Les signaqux lumineux ont été activé 1 650 fois.
Ford souhaite un standard dans ce domaine et travaille avec des organisations comme la International Organization for Standardization et SAE International.


Via Ford

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cars.com publie son American Made Index 2019

2020 Cadillac CT4, saveur turbo