Scandale UAW-FCA, une quatrième inculpation

L'affaire FCA-UAW suit son cours avec de nouveaux détails fournis par les procureurs fédéraux. Nous apprenons ainsi l'inculpation d'une quatrième personne et d'autres, parmi les cadres dirigeants du constructeur et du syndicat, devraient suivre.

Virdell King, une habitante de Détroit de 65 ans, est soupçonnée d'avoir perçu des miliers de dollars qu'elle aurait dépensé en produits de luxe comme des chaussures Christian Louboutin (1 000 dollars), des bijoux, un fusil de 2 180 dollars, etc...Elle fut la première femme noire à diriger une représentation UAW-Chrysler au niveau local, elle a ensuite été membre du conseil d'administration du maintenant fameux centre de formation national UAW-Chrysler, l'entité dans laquelle 4,5 millions sont illégalement partis. Pour échapper à une lourde peine, elle va coopérer avec le gouvernement.
Le président de l'UAW Dennis Williams se dit abattu par ce nouveau rebondissement. Il souligne que Virdell King n'est plus membre de l'UAW depuis février 2016 et  ajoute que lorsqu'une enquête interne révèle un comportement intentionellement malhonnête, l'exclusion est la seule issue.
Conséquence du scandale ou simple hasard ? Toujours est-il que Sergio Marchionne a annulé hier sa venue à Belvidere pour célébrer le début de la production du Jeep Cherokee en présence du vice-président de l'UAW Fiat Chrysler Norwood Jewell. Un porte-parole de FCA asssure néanmoins que ce rendez-vous sera reprogrammé plus tard.

Via The Detroit News

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Rivian R1T, avec cuisine mobile