2016 Cadillac CTS-V, 640 chevaux et 322 km/h

Mon titre annonce clairement la couleur, la 2016 Cadillac CTS-V entend bien jouer les trouble-fêtes dans une catégorie largement dominée par les moteurs allemands (5,5 litres V8 biturbo de Mercedes ou 4,4 litres biturbo de BMW) en proposant encore plus de puissance et encore plus de couple que ceux-ci. Spécificité qui rappelle son origine américaine, sa mécanique, outre sa cylindrée, est gavée par un compresseur de 1,7 litres.

Il s'agit d'un 6,2 litres V8 (le LT4 de la Corvette Z06) à injection directe et système de désactivation de cylindres qui développe 640 chevaux à 6400 tr/min et 855 nm à 3600 tr/min. Son régime maximum est de 6 600 tr/min. La transmission est assurée par une boite automatique à 8 rapports avec palettes au volant dont Cad' assure qu'elle offre des prestations comparables aux boites à double embrayage ou semi-automatique de ses concurrentes.
Avec de telles caractéristiques, vous vous doutez bien que les chronos seront explosifs, bien que la bête pèse 1 880 kg, et ils le sont. La marque annonce 200 mph ou 322 km/h en vitesse de pointe et un 0-60 mph bouclé en 3,7 secondes seulement.
Outre une structure renforcée par rapport aux autres CTS, cette sportive hérite des équipements nécessaires pour passer la cavalerie au sol.
Tout d'abord, les jantes de 19 pouces (9,5 et 10 pouces de large à l'avant et à l'arrière) chaussées par des pneus Michelin Pilot Super Sport permettent de frôler les 1 G en accélération latérale.
Ensuite, les suspensions sont revues. L'avant s'en remet toujours à des McPherson multibras double-pivot mais la résistance au roulis est accrue de 20%. La suspension arrière à 5 bras est elle aussi rigidifiée.
En outre, le freinage Brembo comprend des disques de 390 mm et des étriers à 6 pistons à l'avant ainsi que des disques de 365 mm et des étriers à 4 pistons à l'arrière.
Notons aussi un différentiel à glissement limité électronique et une direction assistée servotronic de chez ZF (raffermie de 14%).
Enfin, le Magnetic Ride de troisième génération et le Performance Traction Management sont montés.
Le kit carrosserie comprend un capot en fibre de carbone avec extracteur d'air, des boucliers avant (avec lame) et arrière spécifiques, une calandre grillagée un aileron et des ailes élargies.
L'habitacle participe également à l'ambiance sportive de par ses sièges (électriques sur 20 positions, chauffants et ventilés à l'avant), son volant, son pédalier et son levier de vitesse. Si cela ne vous suffit pas, des Recaro sont en option. Néanmoins, hors de question de faire dans le spartiate avec la présence de cuir semi-aniline et de suédine. L'équipement inclut un combiné instrumentation (écran 12,3 pouces) configurable unique à cettte CTS-V, le CUE avec reconnaissance vocale, le GPS avec système audio surround Bose, le Siri Eyes Free, la recharge sans fil de smartphone la 4G LTE et, peut-être est-ce le plus important pour cette auto, le fameux enregistreur de données de performance.


Via GM

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine