Fisker, les grandes ambitions du patron de Wanxiang

Lu Guanqiu, le fondateur et président du conseil d'administration de Wanxiang Group Corp, qui a rachété Fisker, ne cache pas ses grandes ambitions concernant le spécialiste de la plug-in de luxe. Il compte produire des automobiles aux USA, voire en Chine, et consacrera tous les moyens nécessaires pour arriver à ses objectifs.

"Je vais mettre chaque centime que Wanxiang gagne pour faire des voitures électriques" déclare notre homme qui ajoute "je brûlerai autant d'argent qu'il faudra pour réussir ou jusqu'à ce que Wanxiang fasse faillite".
Je rappelle que le Chinois compte produire la Karma puis d'autres modèles aux USA, un souhait renouvelé la semaine dernière mais sans donner de détails ou un calendrier précis. "La route est encore très longue" dit Lu "Nous voulons pour le moment nous concentrer sur la fabrication aux USA. Si je ne réussis pas, mon fils continuera et s'il ne le fait pas, mon petit-fils s'en chargera".
L'Empire du Milieu n'est pas oubliée et le boss de Wanxiang espère obtenir une licence en octobre pour produire des VE sur place.

Via Automotive News

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cars.com publie son American Made Index 2019