Coda dans la tourmente


Coda dégraisse, 50 employés du constructeur californien de voitures électriques ont été licenciés vendredi dernier dont une bonne partie qui se trouvait au service marketing et des ventes. Ce chiffre représente environ 15% des effectifs du spécialiste de la VE. Ce qui était une rumeur a été rendu officielle par un vice-président de la marque Forest Beanum.

La raison avancée est de mieux rationaliser les couts et de les mettre en adéquation avec la taille de l’entreprise.
La raison officieuse plus que probable révélée par une source est que Coda a vendu moins de 100 voitures depuis sa commercialisation en mars 2012 et que les ventes sont au point mort depuis le rappel de la Sedan pour des airbags défectueux en août dernier. 
Les deux étoiles au crash test frontal de la NHTSA ne vont certainement pas aider à donner confiance aux clients qui font défaut, qu’il s’agisse des flottes ou des particuliers. Toujours d’après cette source, les finances sont à sec et les coupes budgétaires sont faites partout où c’est possible.

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cars.com publie son American Made Index 2019