Le management de General Motors, cause de ses soucis passés pour Ed Whitacre

Petit rappel de qui est Ed Whitacre pour ceux qui l'auraient oublié, il fût le Président de GM en juillet 2009 juste après la sortie du Chapitre 11 du constructeur puis son CEO de décembre de la même année jusqu'à septembre 2010. Il n'est donc pas à priori le plus mal placé pour diagnostiquer la cause qui a failli voir disparaître le géant automobile américain. Il résume dans ses mémoires intitulées "American Tournaround" pourquoi GM  s'est trouvé en grande difficulté :

Pour lui ni l'économie, ni l'UAW, ni même les Japonais n'ont une quelconque responsabilité dans tout ça, la seule cause vient du management de l'entreprise. Whitacre développe ce point en expliquant avoir reçu un cadre exécutif Senior en décembre 2009 pour lui demander comment en était-on arrivé là? à la fin de l'entretien qui a duré une heure, le nouveau CEO avait l'impression d'avoir eu en face de lui un type complètement à la ramasse et qui ne semblait même pas s'en rendre compte.
Du coup, il a appliqué une méthode "choc" en se débarrassant de nombreux consultants jugés inutiles et a mis fin aux présentations interminables sur PowerPoint au profit de présentations orales de 10 minutes maximum lors des conseils d'administration.
Il a nommé Mark Reuss comme boss de GM en Amérique du Nord sans rien lui cacher de la situation et en lui laissant une large autonomie. Ce dernier a nommé Joel Ewanick, récemment démissionné à cause du contrat avec Manchester United, comme directeur marketing.
Les décisions ont été prises plus rapidement. Ainsi celle de débloquer 400 millions de dollars pour le développement d'un nouveau moteur Ecotec qui était en souffrance depuis des mois a été prise au début de l'année 2010 par Whitacre lui-même qui ne voulait plus en reparler lors d'un énième conseil d'administration. Idem pour débourser 100 millions de dollars dans les technologies d'avenir, le CEO a donné le feu vert après une discussion de 10 minutes. Un ingénieur critique ouvertement le marketing de OnStar? et bien on le mute dans celui-ci. Whitacre veut plus de place pour les jambes aux places arrière, il mesure 1,95 mètres, dans un pick-up? c'est d'abord impossible avant de miraculeusement le devenir.
Il conclut en affirmant que si GM était devenu numéro 1 mondial, c'était à cause des gens qui y travaillaient : ils avaient du cran, de bonnes idées et du talent...Ils ont fini par oublier tout ça.

Via Detroit News

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cars.com publie son American Made Index 2019

2020 Cadillac CT4, saveur turbo