FCA, 1 500 emplois supprimés à Windsor

Hier après-midi, FCA a annoncé qu'il allait supprimer 1 500 emplois, une équipe de travail, sur son site de Windsor, Canada, dans la province de l'Ontario. Rappelons que la région est déjà touchée par la fermeture prochaine du site d'assemblage de GM d'Oshawa.

Ce mouvement doit s'opérer le 30 septembre, un relativement long délais qui s'explique par les accords qui lient le constructeur au syndicat Unifor, en cas de licenciements définitifs, un préavis de six mois doit être respecté. FCA promet des offres de retraite anticipée aux salariés éligibles et de recaser une partie des autres dès que des postes à plein temps se libéreront avec l'ancienneté comme critère prioritaire.

Le constructeur d'Auburn Hils justifie sa décison par la nécessité de "mieux aligner la production avec la demande globale". La site de Windsor, qui tourne sur trois équipes depuis 1993, assemble les Chrysler Pacifica et Dodge Grand Caravan. Si les deux minivans ont réalisé une belle année 2018. 2019 commence très mal pour eux aux États-Unis, le premier perd 24% (14 817 unités), le second 27% (19 634 unités). Comme nul n'est prophète en son pays, la situation n'est pas plus réjouissante au Canada avec 512 (- 55%) et 4 836 (- 20%) livraisons respectivement. Enfin, conservons à l'esprit que le millésime 2019, l'actuel, du Dodge est censé être le dernier.

Via FCA

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Brèves du monde

Ram, Mike Manley veut un successeur au Dakota