Cadillac continue de croire aux berlines et explique pourquoi

Cadillac compte lancer la CT5 et la CT4 d'ici 2020. Alors que son confrère Lincoln aurait abandonné l'idée d'une nouvelle Continental et que le remplacement de la MKZ reste bien incertain, il est légitime de se demander pourquoi la marque premium de GM continue de dépenser de l'argent dans le développement  de berlines, un de ses cadres nous fournit la raison.

Matt Russell, responsable du lancement et du cycle de vie des ATS, CTS, V-Series et des programmes de courses automobiles, explique que les acheteurs de véhicules luxueux se divisent en deux clans bien distincts, ceux qui veulent absolument des SUV et ceux qui veulent absolument des berlines, ces derniers rejettent par principe les SUV.

Notre homme explique que sur les segments que Cadillac compte attaquer, les berlines se vendent bien. Pour étayer ses dires, il nous cite l'exemple de la BMW Série 3 qui part en 500 000 exemplaires par an et souligne que dans la catégorie juste en dessous, le gâteau reste bien gros. En clair, si vous pensez que l'arrêt de l'ATS signe le fin des "petites berlines" chez Cadillac, vous avez tord.

Le probable calendrier de lancements de tout ce qui n'est pas SUV est le suivant :
- CT6-V, printemps 2019.
- CT5, automne 2019.
- XTS restylée une seconde fois, automne 2019.
- CT4, 2020.
- Peut-être une VE, 2021 ou 2022.

Cadillac n'est tout de même fou au point d'oublier les SUV, ainsi nous verrons normalement le XT6 à Détroit, un nouvel Escalade fin 2019 et un SUV compact en 2020 en plus des XT5 et XT4.

Via Detroit Free Press

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Américaines d'ailleurs, Chevrolet Taxi et Taxi Premium