Tesla, nouvelle plainte pour discrimination raciale

L'usine de Fremont est-elle un foyer pour les comportements racistes ? C'est en tout cas ce que suggère un recours collectif déposé à la Cour de justice de l'État de Californie à Oakland. Il s'agit de la troisième plainte de ce genre contre Tesla mais de la première sous ce statut.

La personne à l'origine de cette action, Marcus Vaughn, est un ouvrier noir embauché en avril. Il déclare s'être fait régulièrement traité de "nègre" par ses collègues et ses superviseurs (compte tenu du passé des USA, je n'ai pas besoin d'insister sur la violence du mot qui est d'ailleurs censuré dans les médias, on écrit "N-word" comme il existe le "F-word"). Les ressources humaines, alertées par écrit, n'ont pas jugé utile d'enquêter sur ces allégations.
Vaughn, renvoyé en octobre pour "ne pas avoir eu une attitude positive" souhaite être dédommagé en vertu de la loi anti-discrimination en vigueur en Californie.
Tesla, qui ne souhaite pas faire de commentaire, est également accusé de s'en prendre aux gays et aux ouvriers plus âgés. N'oublions pas non plus ses soucis avec l'UAW et le NLRB. Bref, ses avocats ont du pain sur la planche.

Via Automotive News

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Rivian R1T, avec cuisine mobile