Fâché par les joueurs de la NFL, un shérif de Louisiane boycotte les voitures de police de Ford

La polémique qui entoure les joueurs de football américain qui posent un genou à terre durant l'hymne national avant chaque match de NFL prend une tournure inattendue. En effet, le shérif de la Paroisse (équivalent du comté en Louisiane) de Bossier a décidé, en représaille, de boycotter les voitures de police de l'ovale bleu.

Dans une lettre adressée au concessionnaire Hixson Ford à Alexandria,  dans le même État, et publiée sur la page Facebook de son bureau, il indique se détourner de Ford parce que "oui, les joueurs de la NFL ont le droit de protester comme ils le jugent nécessaire mais nous, bureau du shérif de Bossier et contribuables de la Paroisse de Bossier, avons le droit de dépenser notre argent ailleurs". S'il reconnaît volontiers que Ford fait partie de l'histoire de l'Amérique et qu'il en a défendu ses valeurs, les événements récents en NFL, qu'il interprète comme un manque de respect à la bannière étoilée, aux militaires américains et aux forces de l'ordre, l'obligent à prendre position.
Les liens entre le constructeur de Dearborn et le football américain sont étroits. En premier lieu, Bill Ford est vice-président des Detroit Lions, un club qui est propriété de la famille depuis 1961 et dont le stade n'est rien d'autre que le Ford Field. Ensuite, Ford a signé un contrat de sponsoring sportif pour trois ans l'année dernière avec la NFL et le F-Series est truck officiel de la ligue. Enfin, la position de Ford, et c'est visiblement ce qui a motivé la décision du shérif, au sujet de cette polémique est simple, il respecte le droit de chaque individu de pouvoir exprimer ses opinions.
Dans cette histoire, celui qui a tout à perdre à court terme est le concessionnaire local. En effet, le bureau du shérif de la Paroisse de Bossier a acheté 14 véhicules de police Ford pour un montant total de 346 519 dollars en 2016 et 15 autres en 2015 pour la somme de 400 612 dollars (26 700 dollars par unité).
Que risque Ford ? Tout dépend si ce mouvement fait tâche d'huile. En tout cas, une copie de la missive a été envoyée aux 63 autres shérifs de Louisiane, au président de l'Association des Shérifs de Louisiane, au Président de l'Association Nationale des Shérifs et à l'Association Internationale des Officiers de Police. Reste aussi à savoir quelles alternatives s'offrent aux forces de l'ordre. Comme le commun des mortels, elles se détournent des berlines, or seul Ford offre un SUV et un pick-up, les Police Interceptor Utility et F-150 Police Responder, aptent aux courses-poursuites. Quant aux berlines, il ne reste plus que la Dodge Charger Pursuit comme rivale, Chevrolet n'a maintenant plus rien en magasin.

Via CNBC, Facebook (page du bureau du shérif de la Paroisse de Bossier)

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Rivian R1T, avec cuisine mobile