Les pick-ups éclairent mal selon l'IIHS

Si vous cherchez la définition de "débandade" avec un exemple, la qualité de l'éclairage des pick-ups en sera un de parfait selon l'IIHS. L'organisme en a testé 11 et le résultat est terrible puisque 7 d'entre eux obtiennent la pire mention possible, Poor, et seuls deux sont suffisamment bien notés, Acceptable ou Good, pour espérer un Top Safety Pick + 2017.

Le bon élève, celui a repart avec un Good, n'est hélas pas américain puisqu'il s'agit du Honda Ridgline mais le GMC Sierra s'en sort bien avec son Acceptable. Malheureusement, seules les versions haut de gamme sont concernées, les autres devront se contenter de Marginal ou Poor.
Comme il convient visiblement (sans mauvais jeu de mots) de ne pas être trop exigeant, saluons, soyons fou, le Marginal du Ram 1500, accompagné du pourtant récent Nissan Titan.
Le bonnet d'âne des pick-ups est pourtant le plus vendu d'entre eux puisqu'il s'agit du Ford F-150. Les feux de croisement offrent une visibilité inadéquate, quel que soit le coté, que vous soyez en ligne droite ou en courbe et que vous ayez des halogènes ou des DEL. Pis, ces derniers éblouissent beaucoup trop. Ceux, halogène, du Chevy Colorado se distinguent également à leur façon, ils n'éclairent que sur une distance maxi de 123 pieds ou 37,5 mètres contre 358 pieds ou 109,11 mètres pour les DEL du Ridgline. Chevrolet Silverado et GMC Canyon ne sont pas beaucoup mieux lotis.

Via IIHS

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cars.com publie son American Made Index 2019

2020 Cadillac CT4, saveur turbo