Tesla, l'Autopilot 7.0 banni de Hong Kong

Deux mois après son introduction, d'abord aux USA puis rapidement un peu partout dans le monde, la dernière version de l'Autopilot de Tesla ne fait pas l'unanimité. Ainsi, nous apprenons que la fonction qui permet de maintenir ou de changer de voie automatiquement vient d'être désactivée des Model S en circulation à Hong Kong.

Tesla a été obligé de procéder ainsi suite à une demande du Département aux transport de la ville qui considère que l'Autopilot pourrait constituer une source de distraction pour les conducteurs. Les officiels préfèrent constater par eux-mêmes que le système est suffisamment sûr avant de l'autoriser.
Même si le constructeur de Palo Alto demande à ses clients de garder les mains sur le volant, certains s'en fichent et ne le font pas (dans une vidéo filmée aux Pays-Bas, l'un d'eux est carrément sur la banquette arrière).
Cette affaire montre que l'harmonisation des législations en matière de conduite semi-autonome sera difficile, Tesla trinque le premier parce qu'il est en pointe dans ce domaine et compte le rester.

Via International Business Times

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine