Hennessey veut brancher sa Venom GT

L'information est lâchée par John Hennessey en personne, il veut ni plus ni moins qu'une hypercar d'environ 1 000 chevaux entièrement électrique qui "serait une réalité très bientôt". Notre homme déclare avoir des amis dans ce domaine pour l'aider et qu'il n'attend "que" des batteries à la fois plus légères et plus efficaces pour franchir le pas.

En effet, le poids est l'ennemi et une Venom GT électrique avec une autonomie suffisante arriverait aujourd'hui à deux tonnes, trop pour John Hennessey. Il n'envisage pas de passer par la case hybride même s'il reconnaît volontiers que Ferrari, Porsche ou McLaren prouvent que cette technologie fonctionne bien.
Bien entendu, ce projet n'enterre pas la F5 qui succédera à la Venom. Celle-ci bénéficiera de son propre châssis monocoque en fibre de carbone, d'un moteur proche de celui de sa devancière, d'une transmission avec palettes au volant et de davantage d'espace à bord. La puissance reste secrète, Hennessey attend de voir ce que Bugatti alignera l'année prochaine pour s'adapter. La présentation aura lieu à Genève en 2017 pour un lancement d'ici le 31 décembre de la même année.

Via Top Gear

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cars.com publie son American Made Index 2019