Ford Taurus, sortie de route

Ford annonce qu'il vient de produire sa dernière Taurus (le 1er mars) à Chicago, marquant ainsi la fin de cette lignée en Amérique du Nord (il en existe une en Chine). Cette grande berline, comme ses petites sœurs, est priée de faire place nette pour les SUV et multisegments.

La première Taurus fut présentée en 1985 au salon de l'auto de Los Anageles. Elle marque une rupture de style chez l'ovale bleu avec l'abandon du style cubique typique des grandes américaines. Elle embarque sous son capot un 3 litres V6 à injection multipoint de 140 chevaux. En 1989, la SHO propose un V6 de 220 chevaux.

1992 restera une inportante année pour cette Ford qui devient la berline la plus vendue aux USA. En 1998, elle enfile un survêtement et concoure en NASCAR.

En 2006, la Taurus disparaît brièvement du catalogue, elle nous revient deux ans plus tard, sous l'impulsion d'Alan Mulally, il s'agit alors d'une Five Hundred restylée. La sixième, et dernière, génération a maintenant 9 ans, elle restera dans l'histoire de Ford pour avoir été pionnière dans l'utilisation du 3,5 litres V6 Ecoboost.

Au total, 8 millions de Ford Taurus furent produites en 34 ans de carrière. Chicago va désormais assembler les 2020 Explorer et Police Interceptor Utility ainsi que le Lincoln Aviator.

Via Ford

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine