Dodge Charger et Challenger, direction l'Australie ?

Avec la fin des Ford Falcon et Holden Commodore, des propulsions avec beaucoup de caractère, la place se libère pour qui voudrait reprendre ce segment en Australie. Mike Manley et le patron de FCA sur l'île-continent Steve Zanlunghi verraient bien les Dodge Charger Challenger investir ce marché, d'autant que le succès de la Mustang ne les laissent pas non plus indifférents.

C'est justement cette dernière qui pousse le constructeur italo-américain à s'interroger sur la faisabilité de l'affaire. Le délais d'attente pour s'offrir la Ford est de 18 mois en Australie et le récent arrêt de sa production n'a pas (ou à la marge) impacté celui-ci.
Inutile de vous rendre chez votre concessionnaire dès aujourd'hui pour réserver votre Dodge si vous résidez sur place, il faudra attendre au moins trois ans et la prochaine génération de ces deux voitures, basées sur la plateforme Giorgio, pour vous les offrir. En effet, les coûts pour placer le volant à droite sont trop élevés avec les actuels modèles pour que l'opération soit rentable. Pour ceux qui ne pourraient pas attendre, je rappelle que la Chrysler 300 est distribuée en Australie, y compris dans sa version SRT qui a quitté le catalogue américain lors de son restylage.

Via Car Advice

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Cars.com publie son American Made Index 2019