Scandale UAW-FCA, Marchionne sur le grill

Dans le scandale de corruption qui touche d'anciens cadres de l'UAW et de FCA, nous apprenons que les enquêteurs ont interrogé Sergio Marchionne. Ce dernier s'est d'ailleurs offert les services d'un avocat spécialisé dans les affaires criminelles, William Jeffress du cabinet Baker Botts de Washington, D.C.

Plusieurs sources dites "proche du dossier" affirment que le patron du constructeur d'Auburn Hills a été convoqué en privé par le bureau du procureur des États-Unis du centre de Détroit en juillet 2016. Marchionne s'est rendu à ce meeting avec son conseil et plusieurs pontes de FCA. Stipulons néanmoins qu'aucune charge n'a été retenue contre lui.
Le scandale UAW-FCA a éclaté en juillet lorsqu'un ancien vice-président du plus petit des Big Three, Alphons Iacobelli et la veuve de General Holiefield, ancien vice-président de l'UAW, Monica Morgan-Holiefield ont été accusés de s'être illégalement servis dans la caisse, à hauteur de 4,5 millions de dollars, du centre de formation national des ouvriers de l'entreprise. Un troisième homme , Jerome Durden, gérait les transactions, il a a plaidé coupable et participe désormais aux investigations. Une ancienne dirigeante du syndicat, Virdell King, en a fait de même pour ne pas avoir utilisé l'argent destiné aux ouvriers à bon escient.
Depuis quelques jours, GM est touché par ce scandale avec deux anciens cadres de l'UAW-GM sur le grill : Joe Ashton et  Cindy Estrada qui a pris sa succession en 2014 lorsqu'il est parti en retraite. Notons pour finir que le FBI louche également du côté du centre de formation de Ford mais pour le moment, il n'y a rien à signaler chez lui.

Via The Detroit News

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine