Ford Mustang, succès planétaire

Si la Mustang a attendu sa sixième génération pour s'exporter dans le monde, je mets de côté le marché gris (légal mais non officiel), sa réputation mondiale était déjà faite, d'où une grosse attente qui se traduit aujourd'hui par de fortes ventes. nous avons juste affaire à la numéro 1 mondiale des sportives.

En Chine, la pony car occupe la même position : de 4 076 ventes en 2015 à 7 107 en 2016 (+ 74%) au cumul et 3 534 en 2017 entre janvier et octobre (+ 38%). Les données brutes ne paraissent pas impressionnantes mais rappelons que du fait de lourdes taxes douanières, la Stang débute à partir de 60 245 dollars contre 25 585 dollars aux USA. Parallèlement, le Mustang Club de Chine est passé de 100 membres en 2015 à plus de 3 000 actuellement. Le modèle 2018 est attendu sur place dans le courant de l'année prochaine.
La Ford est également numéro 1 des ventes de sportives en Australie, malgré un tarif à 52% supérieur à celui des États-Unis (38 804 dollars minimum) : 6 208 exemplaires en 2016 et déjà 507 de plus en 2017 au 31 août.
Même position pour l'Américaine en Allemagne, patrie de Porsche et de BMW.
En 2016, Ford a sorti plus de 98 000 Mustang des USA, les données 2017 ne sont pas disponibles. Elle figure aujourd'hui au catalogue de 146 pays, six, dont le Brésil, sont ajoutés cette année.
Enfin, si nous avons affaire à une "voiture de mecs", 80% des acheteurs sont des hommes, le nombre de femmes et de millennials tend à croître un petit peu.

Via Detroit Free Press

Commentaires

Articles les plus consultés depuis une semaine

Rivian R1T, avec cuisine mobile